ICyberFeed – Concours

 

icyberfeed_logo

Bon, j’ai eu cette idée avant l’INIS et je l’ai travaillée pendant l’INIS. Le concpet ICyberfeed a fait l’objet d’un cours en scénarisation interactive avec le gourou Marc Roberge.

Le temps passe et de ko en Mo, je laisse vieillir cette idée dans mon ordinateur depuis ma graduation. C’est alors que j’aperçu un post de Martin Lessard sur Twitter qui parle de Challenge your world..Tant qu’à ne rien faire avec, me suis dit: qu’est-ce que j’ai à perdre ?

Petite anecdote semi-juteuse: Au départ, le projet s’appellait Cyberfeed, j’avais vérifié la disponibilité du nom de domaine (www.cyberfeed.com) au printemps 2008. Tout était beau, il est disponible. À ce moment-là, je ne savais pas si j’allais être acceptée à l’INIS et je savais encore moins que j’allais peut-être développer cette idée. Résultat, je ne l’ai pas réservé.

À la fin de ma formation, donc à l’hiver 2008, j’ai eu le goût de poursuivre mon Cyberfeed, mais ne voila-tu pas que j’écoute «Desperate Housewives» et c’est l’épisode où Linette «chat» avec son fils non pas sur MSN, mais sur Cyberfeed….Aller voir combien vaut le nom de domaine aujourd’hui, par ici la sortie!

Morale de cette histoire: réserver au PC les noms de domaine!

By the way, sur le site, j’ai soumis mon idée et j’ai du faire l’exercice de la condensé en 1000 caractères et ce, sans espace!!! Je vous donne donc l’intégral du préambule ci-bas, mais en attendant, comme nous sommes dans un élan de vote, faites-le ici : http://fr.challengeyourworld.com/ideas/icyberfeed ;)

logo

 

 

CONCEPT ICYBERFEED

Le web est à la base fondé sur le principe de la diffusion d’information et sur l’interactivité. De plus en plus, les internautes veulent «exister» par le biais de réseaux sociaux. On a qu’à penser au nombre croissant de blogs, de pages personnelles tel que Facebook ou Twitter pour comprendre ce besoin. Il est évident que l’internaute est curieux, il veut partager ses trouvailles et il veut se différencier des autres à travers ces medias. On touche probablement à la partie droite de leur cerveau c’est-à-dire la partie créative et émotive. Ce même internaute possède aussi un cerveau gauche soit la partie logique et rationnelle. Alors il veut s’informer, se nourrir des sources sérieuses ou bien lire des opinions provenant de blogs auxquels il adhère totalement ou en partie.

C’est ici que ICyberfeed-Phase 1 intervient. Cyberfeed est un logiciel agrégateur en ligne qui permet de lire tous ses fils RSS au même endroit basé sur un principe de page personnelle. Il a l’avantage de donner la possibilité à l’utilisateur de générer son aspect visuel comme il le désire en plus gérer son contenu comme bon lui semble. C’est un peu comme si on était devant le site de cyberpresse , mais que le contenu était répertorié selon notre nomenclature et les sources d’informations proviendraient de nos blogs ou sources favoris. Avec ICyberfeed, l’utilisateur devient son propre journaliste et va recueillir ses informations externes en les regroupant en sections distinctes.

Ce concept s’adresse surtout aux journalistes, aux recherchistes et aux bloggeurs assidus.

Par le biais d’une interface personnalisée, l’utilisateur se créer un profil avec photo et préférences. Dans un premier temps, l’utilisateur est invité à remplir un formulaire d’inscription. Il doit donc se créer un compte personnel et un courriel d’activation lui sera envoyé pour compléter son adhésion. Dans un deuxième temps, il aura à choisir son thème visuel, sa police de caractère, sa taille ainsi que le nombre de colonne par page. Ensuite, l’utilisateur sera amené à aller chercher ses flux RSS en 2 options soit par l’ajout manuel ou par l’importation de son fichier OPML. Par la suite, l’utilisateur nomme ses onglets et ses colonnes et répartit ses fils RSS come bon lui semble. À la toute fin, l’utilisateur diffuse sa page et elle est accessible à tous en générant un lien http externe.
Pour amener une plus grande participation, une section vidéo est disponible en demandant à l’utilisateur de se filmer avec sa propre webcam et ainsi mettre l’emphase sur tel ou tel lien spécifiquement ou tout simplement pour répondre à un «post». Ceci dit, c’est à la discrétion de l’utilisateur. La section audio/vidéo est un complément à ICyberfeed.

4 réflexions sur “ICyberFeed – Concours

  1. Et bien Netvibes a tenté le coté partage avec les pages publiques . Puis a tenté le social avec le partage des flux, d’un item d’un flux, la possibilité de suivre quelqu’un… Tout ceci s’est soldé par un échec. Facebook avait déja conquis le marché du social.

    Et il a été vérifié que les commentaires vidéos ne marchaient pas vraiment. (Long a lire ou écouté, valeur ajoutée faible, pas de référencement…) C’est pas pour rien si Seesmic a plus ou moins changer de voie. Et que Techrunch a enlevé l’option dans les commentaires.

    Pour ce qui est de la description de ton projet , il n’y a que la derniere phrase concernant la vidéo qui différencie ton projet de Netvibes . Et comme la vidéo ne sert pas vraiment…

    Donc pour répondre a la question ‘Est-ce que j’ai un avantage concurrentiel d’après toi?’
    Non, pas du tout pour être honnête.

    • Je sais et c’est vrai que ça ressemble à Netvibes, mais je le vois encore plus créatif que Netvibe dans la mise en page des thèmes. et du principe de trackback, c’est dire qu’à partir de ta page, tu peux commenter les billets des autres. De plus, ces même commentaires pourraient se faire en vidéoblogging. C’est ce que je tente d’expliquer à la fin…
      :) Est-ce que j’ai un avantage concurrentiel d’après toi? La réponse peut être non tu sais ;)

Les commentaires sont fermés.